Retour de Suède


Ferry Nous avons quitté la Suède jeudi dernier ( fin juillet 2005) en prenant le ferry à Trelleborg : 7 heures de traversée qui nous épargnent 300 Km d’autoroutes et 2 ponts de 20 km. Arrivée à Travemünde en peine nuit juste après un violent orage. Direction plein Sud avec une halte dans la vallée du Main Maintal ( Würzburg, Kitzingen) pour le paysage …et pour faire le plein de Frankenwein, ce petit vin blanc frais introuvable en France. Et une étape dans les hauteurs du Kaiserstuhl, en face de Colmar, toujours entre les vignes.

Nous sommes de retour à La Buchette depuis dimanche soir. La fraîcheur de la météo ne nous a pas trop dépaysés. En deux semaines nous avons appris à déchiffrer toutes les nuances du ciel scandinave du grand bleu, des Ciel_3 nuages légers parcourant l’horizon, de la belle éclaircie, de l’interstice lumineux entre les lourdes nuées grises, de l’averse , du gros grain, au déluge , le tout pouvant se succéder dans l’intervalle d’une matinée.

Et puis l’eau partout, les archipels aux milles chenaux franchis par des pontsHuttrestrandweb , des ferrys, des barques, des bateaux de pêches ou des voiliers. Il n’y a pas un îlot qui ne soit visité, habité, jardiné, tondu, entretenu. Et la terre ferme mangée par les lacs, les étangs, les rivières.

Qu’est-ce qui donne l’impression d’être ainsi plus près de la nature, pour des français qui pourtant sont gâtés pour la diversité et l’abondance des Stugor espaces naturels. Sans doute, le goût des suédois pour le « stugor » , la maison en bois peint d’un rouge puissant au fond de la forêt, ou la hutte à deux pas de la jetée dans un minuscule port sur la Baltique, est-il communicatif ? Kaseberga

Un art de vivre qui ne nous déplaît pas, sous réserve d’agrémenter l’ordinaire de provisions de bons vins du sud et d’une gastronomie plus Tous_granemolla internationalisée, comme le pratiquent si bien nos hôtes Dorte et Ebbe.

Un commentaire sur “Retour de Suède

  1. J’avais loupé ce reportage quand il était passé l’année dernière, donc ravie de le voir, sinon, je trouve, pour ma part, sans vouloir vous heurter, que vous partez bien souvent, quand même, néanmoins. Je vous embrasse
    Bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s