Du coté de chez Fiat

10 jours autour de Chartres à la recherche du temps perdu.

Marcel Proust commence son roman par ses souvenirs de vacances chez sa tante Léonie à Combray. L’appellation Combray n’existe que dans l’imagination de l’écrivain; c’est en fait à Illers près de Chartres que le petit Marcel découvre les divines madeleines achetées chez le boulanger deux rues plus loin.

Mais la bourgade ne fut pas ingrate vis à vis du grand homme au point de changer le nom de la commune qui devint Illers-Combray. On peut y trouver l’évocation de la topologie proustienne qui polarisera sa vision du monde : au sud du coté de chez Swann , Swann, l’élégant ami de la famille, intellectuel d’origine juive, amoureux des arts, à l’ouest le coté de Guermantes , le duc, riche et  puissant aristocrate, un grand du monde très fermé du faubourg Saint-Germain, la Duchesse à la beauté et à la délicatesse rayonnantes.

C’est à deux pas de Combray, pardon, Illers-Combray que nous sommes tombés en panne de camping-car. La pédale de frein qui se dérobe sous le pied, heureusement sans conséquence, et un frein arrière brulant et fumant une fois à l’arrêt. L’assistance nous envoie rapidement un dépanneur qui va nous amener à la concession Fiat de Chartres, précisément les Ets Saussereau à Luisant

Une fois déposés sur le parking, le chef d’atelier nous informe que la réparation est importante, qu’il y a des délais et qu’il ne pourra démonter pour diagnostic que le lendemain. Nous sommes le mardi 26 juin. Dès ce moment démarre le décompte fatal de nos déconvenues qui ne prendront fin que 10 jours plus tard.

Heureusement l’assistance nous attribue un véhicule de location pour rapatriement à la maison. Sur le chemin, nous faisons une halte bienvenue chez nos amis viticulteurs à Brinay, près de Vierzon. Mais ce ne sera pas la dernière fois  que nous aurons le plaisir de les voir. Car ces dix jours qui s’annoncent seront marqués par une valse permanente entre Le coté de chez Fiat et le coté de Brinay.

A Brinay, le soir, Jean prend un air mystérieux :  » ce soir nous avons une belle lune, je vais vous montrer un coin particulier » Et nous voici partis sur les mauvais chemins dans les sous-bois autour du Tremblay. On contourne une propriété bourgeoise et voici un étang sous la lueur de la lune.

Voilà une belle pièce d’eau dans un cadre charmant mais quoi de plus ? « Regardez la surface, vous ne voyez pas ce tapis végétal rose au clair de lune ?. C’est de la renouée amphibie, elle est en pleine floraison. » Renseignement pris, l’état civil botanique de cette beauté aquatique, c’est Persicaria amphibia. Le lendemain matin, nous voici partis à la redécouverte de ce mirage nocturne. Sous le clair soleil de ce début d’été, l’étang est toujours là et nous livre ses secrets, la forêt sur l’autre rive, le lavoir accolé aux vannes de la digue et cette multitude de grappes rosées qui se dressent au-dessus de l’eau. La vie coule ainsi doucement au Tremblay en attendant le grand branle-bas des moissons qui se font attendre cette année.

Et nous, de retour à la Buchette, commençons à nous inquiéter du devenir de notre fourgon.

Du coté de chez Fiat,

Une concession Fiat , bien équipée pour recevoir les camping-cars sur porteur Ducato , voilà qui rassure. à notre arrivée, le mardi 26.

Mais cette première impression, confirmé par le site de la concession qui montre une équipe SAV toute dévouée à sa clientèle , s’est vite effacée. Le premier diagnostic avec démontage n’est annoncé que pour le jeudi 28.

Mais le jeudi 28, lorsqu’on prend des nouvelles par téléphone, devient vendredi 29. Motif : un malheureux « concours de circonstances »…

Vendredi, le diagnostic confirme l’origine de la panne (grippage d’un cylindre du frein arrière) et la nécessité de refaire les freins arrières, les pièces sont donc mises en commande avant le WE. Mais le montage ne pourra prendre sa place dans le planning de l’atelier que mardi 3 juillet, délai qui est annoncé comme ferme.

Entretemps, nous sommes rentrés à la Buchette, aux alentours de Lyon. Nous organisons donc notre retour à Chartres en louant un véhicule.

Mardi, sur l’autoroute à mi-chemin, téléphone de Fiat : les freins sont montés mais impossible de mettre le circuit hydraulique en pression. Il faut changer le maître-cylindre. Incontournable. Il en va de notre sécurité. Alors, ce sera pour le mercredi 4.

Nous ne sommes pas loin de Brinay, accueillis chez nos amis. Et le mercredi, nous voici de nouveau sur l’autoroute direction Chartres. Vers Lamotte-Beuvron nouveau téléphone de Fiat : c’est pas la bonne pièce !!! Le maître-cylindre est de nouveau en commande et la réparation sera terminée jeudi 5 en fin de matinée. Promis ! Nouveau retour à Brinay, notre base arrière.

Le lendemain, jeudi 5 juillet nous arrivons ponctuellement à 11h 30 à la réception de l’atelier. Le véhicule n’est pas prêt, il reste encore deux heures de travail, ce sera pour la fin de l’après-midi. Le soir , nous reprenons enfin notre cher fourgon avec une facture de réparation bien salée, sans compter les frais de séjour et de location de voiture.

Alors, 10 jours pour refaire des freins, ça se conçoit quand on tombe en panne au fin fond de la Roumanie. Mais en France , dans une concession Fiat, c’est un peu difficile à admettre.

Heureusement, cela nous a donné l’occasion découvrir l’univers d’enfance de Marcel Proust et de prendre un peu de temps avec nos amis , en dehors des périodes intenses des vendanges . Et puis de découvrir des aspects inattendus de la nature autour de Brinay. Il n’y a pas que les grandes cultures et le vignoble: Bref, cette galère de mécanique du coté de Combray, ne fut pas totalement du temps perdu !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s