Polypensionné !!!

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}
Je devais m’y attendre. Mais ça fait bizarre quand ça vous arrive. Ça y est, je suis polypensionné !!!

Il paraît que le phénomène touche 38% de la population concernée, surtout à partir d’un certain âge. Rassurez-vous, ce n’est pas contagieux, pas mortel (quoique ça se termine toujours dans la tombe…). La situation de polypensionné se déclare après une longue période d’incubation caractérisée par de nombreuses démarches, souvent improductives, accompagnées de stress et de phases de découragement. Un fois liquidé, le phénomène peut prendre diverses formes selon les antécédents.  Le traitement est mensuel, trimestriel ou quelquefois annuel pour les petites doses.

Tréve de plaisanteries ! Depuis le 1er juillet 2013 , je suis allocataire de la caisse de retraite du régime général résultat de 21 trimestres de bons et loyaux services (et de cotisations) dans le secteur privé. Chaque mois,37€ viennent s’ajouter à ma retraite de fonctionnaire, heureusement plus conséquente.

Eh oui , je n’ai pas toujours été agent de l’état mais aussi ouvrier agricole, chômeur, journaliste, cuisinier. Pour ceux qui me connaissent c’est plutôt un non évènement, vu que je suis à la retraite du secteur public depuis avril 2006. Mais il fallait que j’attende 65 ans ( 67 pour les classes suivantes) pour pouvoir toucher le pactole du régime général  sans qu’il soit dévoré par l’infernale décote.

Alors dès l’hiver, j’ai préparé mon dossier pour la caisse de retraite.A un certain moment , il était prévu un entretien avec un agent liquidateur. Je me suis aperçu qu’il savait tout de moi (enfin, pour ce qui concerne mes activités professionnelles) , l’avantage c’est qu’on n’a pas à fournir de documents, la caisse a tout – sauf erreur qui méritent rectification, ce qui ne fut pas le cas. Le gars était plutôt sympa. Il s’est amusé à regarder si on pouvait prendre en compte quelques semaines en 1968 de job rémunéré en Californie, à l’occasion d’un stage inclus dans mon parcours de formation . L’affaire aurait demandé une tonne de démarches pour pas grand chose. 

«  De toute façon, faut pas vous faire des illusions, vous toucherez des clopinettes ! » me dit-il , très cool, lorsque je lui parlai du minimum contributif, un montant minimum attribué à chaque cotisant , même présentant peu de trimestres. Annulé, le minimum contributif,  à la suite de la réforme Fillon, dès le moment où vos revenus mensuels excèdent 1028€. Il y avait sans doute trop de polypensionnés qui en profitaient grassement…

Pas simple ! Pour ce qui concerne la retraite complémentaire, c’est une autre histoire. Il y a 57 caisses de retraite complémentaire selon que vous avez travaillé dans le batiment , la banque ou l’agriculture …, fédérées à l’interieur du GIP ARRCO-AGIRC mais chacune autonome dans son fonctionnement. Alors on a rajouté un échelon pour la constitution des dossiers , ce sont les CICAS (Centre d’Information, Conseil et Accueil des Salariés). Et Le CICAS de Lyon de me demander tous les documents qui sont pourtant déjà répertoriés par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse dans mon relevé de carrière.  Notamment les fiches de paye de18 mois de journaliste en 1976-1977. Des bulletins en liasse en longueur , difficiles à photocopier, je tente le coup d’envoyer  les originaux par courrier simple. Quelques semaines plus tard, le même courrier, cette fois provenant d’Humanis, sans doute la caisse de retraite chargé de liquider mon dossier, me réclame les documents que j’ai envoyés.  Au bout de nombreux échanges épistolaires, y compris recommandés, le service réclamation du CICAS m’informe que le service courrier, en retard (très en retard :6 semaines !), vient de traiter mes documents et qu’ils me sont renvoyés par la poste. Quel bazar ! Heureusement, le dénouement semble proche.

Mais ma  boîte à lettre reste vierge de la correspondance attendue jusqu’au coup de téléphone de ce brave gars de Trévoux qui m’explique qu’il a reçu à la place des documents qu’il attendait, mes fiches de paye qu’il  s’empresse de me poster. Ouf !

Mais ce n’est pas le dernier épisode. Je reçois enfin mon relevé de carrière pour la complémentaire. 12€ par mois  ! Pour limiter les frais ils me feront un seul versement annuel . Mais à regarder de près je ne vois pas apparaître ma période de journaliste . Nouvelle réclamation.

Cette fois l’interlocutrice me joint par téléphone. « Regardez vos bulletins de salaires, il ne mentionnent pas de cotisations pour la retraite complémentaire !  C’était pourtant obligatoire depuis 1972»

Et c’est hélas vrai ! Mon employeur d’alors, en violation du droit social, s’est dispensé de régler ces cotisations.  Quand on sait qu’il s’agissait d’un journal quotidien militant à la gauche de la gauche pour la défense des travailleurs, le coup est rude . Sans doute , dans l’esprit de ces révolutionnaires de dirigeants , l’horizon de la retraite se perdait-il dans le néant face à l’urgence de cette révolution qui s’approchait et qui nous rendrait au centuple les sacrifices que nous avions consacrés à son avènement…

*Pour en savoir plus :  ICI ou Là sur la situation des polypensionnés et des réformes qui seraient souhaitables pour ne pas pénaliser ceux qui ont changé de secteur ou de statut dans leur carrière professionnelle.

6 commentaires sur “Polypensionné !!!

  1. Bravo pour ton obstination, car les clopinettes réclament beaucoup d’énergie. Moi j’ai abandonné pour les complémentaires car à l’issue de la troisième caisses principales (fonctionnaire, régimes général, artisans) j’étais épuisé.

    J'aime

    1. Bravo pour le fond et la forme.
      Tu devrais te mettre consultant en assistance psychologique, épistolaire et administratif pour futur retraité.
      Pour ton info et en complément de tes écrits, j’ai fait une démarche il y a 2 ans pour avoir une vision de ce qui m’attendait ( je suis né en 1955), j’ai reçu un état ou 3 années ont été oubliées, alors que j’étais à l’ époque fonctionnaire, mais le plus fort il m’ont mis 4 ans dans une société que je ne connais même pas.
      J’ai donc décidé , avant de poursuivre, soit de me mettre au yoga avant d’envisager un RV, soit de rassembler autour de moi les expériences similaires afin de ne pas perdre trop de neurones dans ce combat , qui me fait penser aux 12 travaux d’ Astérix dans les arcades de l’administration.

      Bises
      Fred

      J'aime

  2. Comme j ‘ai bien fait , finalement , d ‘être restée fidèle au fonctionnariat , dans lequel je me suis sentie pourtant si mal à l’ aise !! quelle simplicité a été mon récapitulatif de carrière !
    Bravo , encore une fois pour cet article …..

    J'aime

  3. Je ne suis pas encore à la retraite, mais y pense souvent. D’autant plus que je sais que la paperasse nous poursuit toute notre vie.
    Bravo pour ce parcours et cette bataille.

    Bises,
    Maude

    J'aime

  4. Bravo Norbert, tu prouves une fois de plus ta patience et ta persévérance.
    C’est surprenant de constater qu’une administration considérée comme une des plus performantes au monde ait autant de « faiblesses ».

    Encore bravo pour cet excellent article !!
    Michelangelo

    J'aime

  5. Bravo Norbert c’est bien cela , dans notre cher pays si compliqué ! pour si peu
    Tu avais triomphé de la complexité de la Formation Professionnelle et des régimes d’indemnisation du chomage , je suis sur que tu vas pouvoir savourer tes compléments de retraite …… si notre président Mr Bricolage ne nous pique pas tout !
    prends soin de toi et bises
    richard

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s