La rentrée du Clairon

Comment ! L’été s’est terminé. Octobre nous amène ses petits matins frais, ses bourrasques automnales et ses brusques averses … et le Clairon n’est toujours pas en ligne ! Que se passe t-il ?

Tout juste si le dernier sujet fin juin (du réchauffé d’ailleurs : une rediffusion de l’été 2005 !) mentionnait un départ en vacances vers le Sud-Ouest.

Rassurez-vous ! Le Clairon est de retour, un peu honteux d’avoir lâché le net si longtemps.

Alors, on raconte.

On raconte notre voyage en Périgord, l’idée de suivre la Dordogne de sa source ( le puy Sancy 1885 m) Sancy

jusqu’à la Gironde et puis l’océan. Mais le sort en a décidé autrement. Une avarie sur la fenêtre de toit de notre camping-car s’est aggravée sous l’effet d’un violent orage au pied du Sancy.

 

 

 

Que faire ? Rouler avec un parapluie sur le toit ?

Ou colmater la brèche avec de l’adhésif ? Dan_repare

En tout cas pas question de remettre à plus tard la réparation.

Le réparateur le plus proche nous accueille au Nord du Périgord : il faut commander la pièce et revenir dans une semaine.

 

 

 

Heureusement les environs sont magnifiques : Brantôme, la Venise du Périgord , la vallée de la Dronne et celle de la Vézère. A Saint-Léon sur Vézère nous trouvons une halte à notre goût : Un camping Municipal d’une trentaine de places ombragées au bord de la rivière.

 

Une fois notre lanterneau réparé nous pouvons repartir plus loin et retrouver la Dordogne et ses promenades en bateau à la Roche-Gageac.

Gabares_norbert Les fameuses gabares Norbert (non ! ce n’est pas un photomontage !) nous ramènent un siècle en arrière avant que le train vienne remplacer le trafic fluvial.

Un détour par Sarlat, où nous n’avons pas retrouvé le pensionnat des choristes mais admiré les façades renaissance et fait le tour des produits locaux .Foie_gras

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière semaine de juillet se passe à Mimizan pour un stage D’Aïkido pour Danièle (voir les photos)et Qi Qong pour nous deux .

Armes_1 La chaleur est lourde au bord du Lac de Mimizan. Et nous n’avons guère le courage, après les séances sur le tatami, de franchir en vélo les 6 Km qui nous séparent de l’océan.

 

 

Célia qui nous rejoint, avec sa mère Chloé et Loïc, prend du bon temps au bord du lac et fait des rencontres …Celia_lac

 

 

 

 

Le retour est vite là. Nous retraversons le Périgord avec la ferme résolution d’y revenir : Chaque village, chaque demeure, chaque château, dans la douce nuance des pierres dorées, mérite notre visite et notre attention.

 

Finies les vacances ? Pour Danièle, ce mois d’août annonce la reprise du boulot, Pour moi, la retraite aura un petit goût de camp de travail : du 1erau 31 Août, sans un jour d’arrêt, place au grand chantier dans les deux étages en location de la Buchette. Créer un coin cuisine au 1er étage, installer une salle de bains au deuxième étage, créer les évacuations, les alimentations en eau et électricité et remettre en état les surfaces et les peintures. De quoi bien nous occuper !

 

Pvc_no Me voilà transformé successivement en plombier, électricien, plâtrier, carreleur et peintre. Et Danièle, sur son temps libre ne dédaigne pas de jouer les apprenties et de « taper dans le dur ».Pvc_dan

 

 

 

Ces occupations très physiques nous laissent fort peu de temps pour flâner, lire ou alimenter le Clairon.

D’autant plus que de nouveaux hotes profitent de ce mois d’Août pour s’incruster à la Buchette et monopoliser un temps nos soins et notre attention. Mais c’est une autre histoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s