Chronique de la Buchette: les feuilles d’Automne

Les feuilles d’automne emportées par le vent, frissonnent, frissonnent…

érable doréses

Ces quelques jours de la fin d’automne nous donnent à voir des feuillages aux tons exceptionnels, tel ce jeune érable, au détour d’un chemin.

Les feuilles des cerisiers du jardin sont déjà par terre, tel un tapis les feuilles des cerisierscoloré installé sur l’herbe.

Mais dans quelques jours cet ornement, deviendra une couche brune qui colle aux pieds et qui asphyxie le gazon . Comment s’en débarasser ?

Tout d’abord, le vent s’en charge habituellement tout seul. Lorsque ce n’est pas suffisant, il nous suffit de passer la tondeuse qui broie en même temps les brins d’herbe et les feuilles mortes. Certaines années, peu ventées, il nous arrive de prendre le balai et le rateau, direction le compost.

les feux dans les jardins Il n’est pas rare alors de voir un panache de fumée s’élever au-dessus des haies. Notamment, M. L. qui a pour habitude de brûler emballages, palettes et autres déchets professonnels de son entreprise de carrelage, bravant ainsi l’arrété municipal qui proscrit tout feu dans les jardins.

Quant aux services municipaux ( ou plutot l’entreprise d’espaces verts sous-traitante) il ont définitivement basculé dans la modernité avec l’aspirateur, soufleur, broyeur de feuilles.

ramasse feuilles

Fini le balai, la brouette, les bavardages des cantonniers. Maintenant c’est le moteur vrombissant dans le dos et le casque sur les oreilles qu’ils combattent la marée volante des feuilles d’automne. Ils sont sans doute, légérement plus rapides, plus efficaces ainsi mais cela ne compense pas cette pollution sonore et ces quelques centaines de grammes de Co2 qui vont réchauffer notre atmosphère.

Il paraît que c’est une façon de revaloriser l’ingrat métier de balayeur. Dès qu’on manie une machine, on pense bénéficier de plus de considération…

2 commentaires sur “Chronique de la Buchette: les feuilles d’Automne

  1. Recherche désespérément idées pour retenir des voisins charmants, familles chaleureuses de jeunes cadres moyens avec enfants, qui m ‘ abandonnent…….
    et avec moi, la pollution, la chaleur, le bruit de mon quartier ….
    pour un cadre agreste, une maison, un jardin , une piscine ………

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s