Chasse aux étrangers : tous suspects !

On connaisssait les rafles aux sorties des écoles, les convocations pièges dans les préfectures. Mais c’est maintenant tous les services de l’emploi qui sont enrôlés pour contrôler la régularité du séjour de tous les étrangers. Dès l’inscription au chômage, les ASSEDIC devaient transmettre immédiatement la photocopie des titres de séjour aux services de la préfecture qui a 48 H pour valider le document ou déclencher la chasse au faussaire.

Mais Hortefeux était sans doute allé un peu vite en besogne. L’UNEDIC n’est pas -encore!- sous les ordres du gouvernement.

annie-thomas.1197998535.jpgLa présidente de l’Unedic, Annie Thomas (CFDT), a annoncé jeudi 25 octobre que ce n’était « pas le rôle de ses agents de transmettre à la préfecture les papiers » des demandeurs d’emploi étrangers. L’Unedic va donc donner de nouvelles instructions dans ce sens. « Nous avons redressé la barre par rapport aux instructions qui avaient été données« , déclare Annie Thomas, et précise que la décision a été prise « à l’unanimité« , aussi bien par les organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) que syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGE) gestionnaires du régime d’assurance chômage.

assedic.1196440879.jpg« Ce n’est pas le rôle des agents Assedic »

La présidente de l’Unedic déclare que « les agents de l’Assedic ont comme instruction de contrôler toutes les pièces d’identité de toutes les personnes qui arrivent, qu’elles soient françaises ou étrangères. Mais nous en restons là« . Elle ajoute, « Nous ne rentrons pas dans le débat selon lequel il faut transmettre systématiquement les papiers à la préfecture, ce n’est pas le rôle des agents de l’Assedic de le faire« . Annie Thomas indique par ailleurs que « des instructions seront données aux directeurs des Assedic dès jeudi« . « C’est l’ANPE qui contrôle si nécessaire et pas les Assedic« . On voit que la situation sur le terrain n’est pas encore fixée.
De son coté, l’inspection du travail est réquisitionnée pour contrôler dans les entreprises les listes d’étrangers. Bref, agents de l’ASSEDIC ou fonctionnaires,tous sont potentiellement des auxilliaires au service de Hortefeux. Un groupe de professionnels lyonnais de l’emploi, de la formation et de l’insertion  s’en préoccupe et lance un réseau de résistance . Voir la video de leur conférence de presse

La chasse aux étrangers ne s’arrête pas là : il est interdit à tout employeur sur le territoire français (sauf les particuliers employant des personnels à domicile) d’embaucher un travailleur étranger (sauf ceux inscrits à l’ANPE censée l’avoir vérifié) sans en prévenir la préfecture qui a 48 h pour donner son feu vert. En même temps que le registre du personnel, le patron doit tenir une liste des étrangers qu’il emploie et la communiquer tous les six mois à la préfecture.

Voilà le dernier cadeau du gouvernement Villepin ( un certain 11 mai 2007) mis en musique et interprété par le zélé Hortefeux dans sa circulaire du 4 juillet 2007.

Encore un effort, Hortefeux, et tu vas peut-être remplir ton sinistre objectif de 25 000 expulsions en 2007 ( il en manque 4000 à ce jour).

En 1937, pendant les grandes purges staliniennes, les services soviétiques de la police politique fonctionnaient selon des quotas. On raconte qu’à la fin de l’année, du coté de Leningrad, on ramassait n’importe qui pour remplir les objectifs; on avait ainsi vidé un couvent de bonnes soeurs . La plupart avaient péri devant le peloton d’exécution…

Un commentaire sur “Chasse aux étrangers : tous suspects !

  1. Monsieur le Rédacteur en Chef,

    Nous vous remercions de l’article que vous avez bien voulu consacrer au REFI.

    Nous restons à votre disposition pour plus d’informations et serions très heureux de vous compter parmi les membres actifs de notre réseau.

    Nous venons d’avoir le soutien officiel de la Fédération du Parti socialiste du Rhône.

    La CGT missions locales et PAIO Rhône Alpes a décidé de nous rejoindre…

    Un REFI est en train de naître à Grenoble, tandis qu’en PACA, en auvergne des personnes commencent à se rencontrer avec le même objectif.

    La résistance se construit et s’organise…

    Merci aussi pour le lien.

    Bises à vous Cher Rédacteur en Chef et à toute la famille

    Et surtout très très bonne année à toutes et tous

    LE REFI (hi hi)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s