Bras d’Asse : une seconde vie pour le vieux bourg

L’Asse est un affluent de la Durance. A première vue, cette rivière qui serpente tranquillement au pied du plateau de Valensole dans une vallée fertile, n’a rien d’impressionnant. Mais c’est ignorer ainsi ses origines montagnardes.

vallee-de-l-asse.1218185703.jpg

Quelques kilomètres plus loin en amont, La clue de Chabrières donne accès entre ses deux murailles disposées en verrou , au domaine des torrents colériques qui descendent des alpes du Verdon. La menace des inondations violentes a longtemps pesé sur les bourgs de la vallée où les paysans réfléchissaient à deux fois avant de mettre en culture les terres fertiles des bas-fonds, toujours à la merci de la dévastation.

Depuis le XIII ème siècle Bras d’Asse , installé sur un promontoire dans ses remparts, à l’abri de son chateau, contemplait avec circonspection cette rivière qui coulait à ses pieds.

A la fin du XIXème siècle, des grands travaux d’hydraulique sont entrepris, Bras d’Asse construit des digues en pierre dans le but d’éloigner définitivement la menace. Les agriculteurs n’hésitent plus à s’installer dans la vallée.

bras-d-asse-remparts.1218198893.jpg Désormais, c’est en bas, auprés de la rivière que la vie du village s’organise avec sa mairie, son école, ses échoppes. Là-haut le vieux Bras se vide de ses habitants. C’est que la vie n’y est pas facile, l’eau rare sur cette colline de pierre et de chènes verts, les champs bien loin.

Au tournant du XXème siècle, le bourg est déserté, abandonné aux ronces et aux ruines. Maria Borrely, romancière provencale, raconte avec Jean Giono dans Dernier feu la mort de ce village, lorsque les derniers habitants décident de partir.

Jusqu’en 1979… Un groupe de Belges flamands en visite en Provence, tombe amoureux des vielles pierres dominant la bourgade.

Un projet de reconstruction rassemble vite une vingtaine de famille, prêtes à retrousser les manches et à consacrer régulièrement l’essentiel de leurs vacances (une bonne partie était dans l’enseignement) à remonter le chateau, l’église et à sécuriser les ruines adossées aux remparts.

Trente après, le village est debout grâce à la tenacité des fondateurs .

bras-dasse-general.1218189439.jpg

Organisé de manière égalitaire sous forme de SCI , le collectif a pu fournir un studio à chaque famille sociétaire, organise des stages et ouvre l’hébergement aux stagiaires. En savoir plus sur leur site ( Google propose un traducteur Néerlandais > francais).

bras-d-asse-atelirer-percussion.1218199995.JPG C’est maintenant la seconde génération qui occupe les lieux. Ceux qui ont eu le privilège (?) de passer leur vacances de gamin en poussant des brouettes de béton …Certains ont passé la main et des parts ont été cédées à de nouveaux actionnaires avec l’approbation de l’ assemblée générale.

L’église , retapée fait office de local commun pour toutes les activités collectives .Les repas sont toujours pris en commun et chacun peut participer à des ateliers musique ou peinture.

Une seconde vie pour Bras le Vieux et une aventure collective qui fêtera bientôt son 30ème anniversaire : Un vrai défi !

4 commentaires sur “Bras d’Asse : une seconde vie pour le vieux bourg

  1. Je découvre votre site à l’occasion de la réalisation de mon album de vacances à Bras-d’Asse en septembre dernier.Au Vieux- Bras d’Asse nous avons été acuellis par un monsieur, visiblement de la première génération des  » nouveaux habitants « .
    Quel accueil chaleureux il nous a réservé! Nous avons pu visiter l’église restaurée et par les coupures de journaux et ses explications, suivre l’évolution de ce splendide projet. Merci à lui pour ce bon moment  » touristique  » mais aussi à vous tous qui rendez vie à ce village. Vous le faites dans la joie sûrement mais aussi à cetains jours dans les difficultés, voire peut-être dans le découagement.Votre oeuvre est belle et grande ! Gardez courage et enthousiasme.Un jour peut-être irons nous vous revoir ! Encore merci à tous !

    J'aime

  2. Un grand merci à Monsieur Marc Jonckers qui nous a reçu avec beaucoup de sympathie et bravo à toute l’équipe qui se donne sans compter pour redonner vie à ce vieux Village.
    NB: j’aimerais lui envoyer sa photo , A t’il un Mail?

    J'aime

  3. bonjour
    de passage sur ce site magnifique j’ai été émerveillé par le travail fournit
    le site web ne fonctionne plus.
    qu’en est il de ce projet ?
    merci

    J'aime

Répondre à Vandermueren Jean-Marie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s