Bonne année … 2014

A écouter le président Hollande, ce lundi 31 décembre 2012,  les bonnes choses, ce sera pour … 2014.

En 2013, les cinq millions d‘inscrits à Pôle Emploi attendront encore les bonnes nouvelles sur le front de l’emploi. Et la transition écologique sera remise à plus tard, ainsi qu’une vraie réforme fiscale. Bref, si nous pouvions tous enjamber carrément cette année difficile, ce serait mieux pour notre avenir à tous. Mais comment garder le moral ?

Allez ! Vous verrez ! Ça va bien se passer !

(C’est ce que raconte mon dentiste avant de m’arracher une dent particulièrement douloureuse)

Alors, prenons exemple sur nos compatriotes :  81% des Français considèraient- en janvier 2012 « que l’année prochaine sera une année de difficultés économiques ». Aucun peuple au monde ne voit autant l’avenir en noir.

Mais dans le même temps lorsqu’on interroge les mêmes sur leur situation personnelle, ils sont  : 72% à se dire aujourd’hui heureux (contre 26% déclarant le contraire).

Conclusion : En période de crise, avec ce sentiment que nous ne pouvons influer sur des phénomènes qui nous dépassent, c’est un réflexe de survie de se centrer sur sa sphère personnelle

Les secrets du bonheur : Famille, santé, amour, amitiés, plus généralement  le sentiment de maîtriser le déroulement de sa vie, nous connaissons tous les ingrédients du bonheur – avec un peu d’argent pour éviter les gros soucis matériels.

Mais nous savons tous  aussi que ce bel équilibre ne suffirait pas à nous satisfaire. Nous sommes  enclins, surtout au début d’une vie d’adulte, à le remettre en cause. L’envie de changement n’est pas qu’un slogan politique. Il touche nos vies, dans des trajectoires qui s’organisent autour de projets et qui concerne pour 2013 un petit nombre de nos jeunes proches : Maude, Chloé, Nora, Clara, Mona, Andréas et bientôt Claire et Raoul (mais pour eux, le changement c’est quasiment la routine)

Mais ne nous trompons pas de démarche :

– il faut savoir pourquoi  on veut changer, avoir une claire vision de ce qui nous dérange, contrarie, restreint dans la situation antérieure

-il faut repérer ses aptitudes (…et ses inaptitudes) et celles que nous avons plaisir à exercer ou développer.

-il faut évaluer les effets prévisibles de ses décisions sur son entourage, particulièrement familial et définir ses priorités

-il faut avoir une vision réaliste et documentée de ce qui nous attend à l’issue du changement.

-il faut mettre en oeuvre une stratégie : les étapes, les rythmes, les alliances pour mener à bien le changement.

On peut se dire : je ne peux avoir de réponses qu’en avançant –  autrement dit : j’attends du mouvement qu’il m’indique la direction. C’est sans doute la meilleure manière de tourner en rond ou de se retrouver sur un chemin qui ne convient pas.

Chercher à régler ces questions c’est déjà la mise en route d’un projet.

Alors , que 2013 soit une année fructueuse pour les projets de nos proches, particulièrement ces jeunes autour de nous.

Pour ce qui nous concerne, nous continuerons sur notre chemin : vivre parmi les nôtres, famille et amis, exercer notre corps (dans la mesure de nos capacités) et notre esprit, nous réjouir des merveilles de la nature et ramener de belles photos.

Et bon vent sur votre chemin !

Danièle et Norbert

2 commentaires sur “Bonne année … 2014

  1. Merci pour ces bons voeux plein de bon sens. Me sentant concernée par l’envie de changement, je rajouterai que la « crise» nous a peut être aussi interrogé que ce que nous attendions vraiment de la vie, que le cadre du travail devait evoluer, que nous voulions autre chose. je pense qu’il faut aussi oser bouleverser l’ordre des choses, innover et puis avoir le droit de rêver un peu comme ont pu le faire les Générations avant nous. Je vous embrasse

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s